MIX’AGES N°2 – BOUGER SON CORPS

mixages 2010ÉDITO

Réalisé avec des jeunes et des animateurs de 5 quartiers d’Évreux, des représentants du service jeunesse de la mairie, de la direction départementale de la cohésion sociale et soutenu par la CAF d’Évreux, voici l’édition 2012 de votre Mixages préféré, dont la thématique « Bouger son corps » a été choisie par l’ensemble du comité de rédaction. Un travail personnel et collectif qui met en valeur la capacité à faire des jeunes et la dynamique des quartiers. Une expérience qui « nous a permis de découvrir le monde de la presse écrite : interviews, articles, photographies » et de « participer à un projet, de la création à son aboutissement ». Grâce à Mixages : ‘nous avons fait des recherches qui ont permis de mieux connaitre le quartier de Nétreville et l’historique de sa maison de quartier » et on a « aimé participer pour mieux connaitre le basket. Mission accomplie, c’est cool ». Avec Mixages, c’est aussi le plaisir partagé à travailler ensemble… « Avec plaisir je re-signe pour ce 2ène numéro qui est un très bon outil pour valoriser nos jeunes »  » un outil d’échanges et de partage dont je suis fière ». Un Mixages n°2 qui représente « une montée en puissance avec 3 quartiers supplémentaires, un site internet en préparation et une émission de radio sur « Principe actif ». Un journal pour montrer « l’implication des jeunes dans la vie locale et pour la valorisation de leurs actions ». Un comité de rédaction mobilisé par ce travail collectif  : « Je suis contente que tous les quartiers soient représentés dans cette édition » et puis « Je suis ravi de voir ce 2ème numéro paraître, prêt pour le 3ème ! » Découvrez les « infos jeunesse » les pages de chacun des 5 quartiers, la page d’expression avec les nombreuses illustrations – toutes venues de quartiers – sans oublier l’interview réalisé à l’hôpital de la Musse… Mixages n°2, un journal pour permettre aux jeunes et à ceux qui les entourent d’apporter leur regard et leurs points de vue et ainsi de participer au débat général.

La rédaction

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX