GLOBULES « DISCRIMINE-E ? » – édition spéciale

Glob-DISCRIM-3oct-1ÉDITO

Les discriminations… Derrière ce mot complexe, se cache un sujet sensible que nous avons voulu explorer. Afin de vous livrer des articles clairs et accessibles qui puissent nourrir vos débats, cette édition – qui laisse la place à la parole de chacun – a été élaborée avec des jeunes en provenance de tout le territoire de la CREA dans sa diversité rurale et urbaine. Cette belle expérience collective a donné lieu à  des partages passionnants et parfois à des remises en cause de nos propres « à priori ». Nous nous sommes mis au travail, nous sommes réunis en comité de rédaction puis en ateliers pour préparer et réaliser les interviews, avons collecté beaucoup d’informations sur le sujet, eu des rencontres avec des jeunes et des experts pour construire cette édition de Globules. Dans cette édition spéciale de Globules « Discriminé-e ? », des reporters de la Mission Locale du Trait ont voulu savoir ce qu’est la discrimination, comment ça marche, et comprendre pourquoi nous sommes tous potentiellement « discriminant ou discriminé ». Ils ont interviewé Paul-Marie Cavelier, d’Elegi Formation, un organisme de formation spécialisé dans la prévention et la lutte contre les discriminations. puis « Je viens d’ici, toi d’où tu viens-tu » nous avons voulu zoomé sur la discrimination-non encore reconnue comme telle- géographique dont souffre de nombreux jeunes aujourd’hui. C’est Franck Meyer, un élu de la CREA, maire de Sotteville sous le Val qui répond aux questions de nos reporters d’Impulsion Urbaine, une association elbeuvienne. Enfin, comment « Agir et réagir : lutter contre les discriminations », les lycéens de la 1ère ARCU de Flaubert ont demandé à rencontrer Sébastien Camblong, policier en pensant que la Police pouvait être confrontée à la fois au fait d’être rejetée par la jeunesse à la fois être confrontée au risque de discriminer ces mêmes jeunes. Pour reprendre les mots d’Ophélie  qui a participé à l’aventure : « l’expérience avec Globules me redonne confiance en l’avenir en moi-même m’ouvre un peu plus au monde ». Lutter contre toutes les discriminations n’est ce pas, avant tout, s’ouvrir au monde ? Lisez, découvrez les articles les textes ainsi que les illustrations de cette édition 100% CREA et faites passer…

Jean-Michel Bérégovoy,
ancien vice-président de la CREA
Christine Ternat, directrice de Globules

« Je me réjouis de la sortie de ce numéro spécial discriminations qui fait suite à un long travail menée de manière très participative entre le comité de rédaction et les jeunes et qui constitue un enrichissement pour chacun. Ce numéro ne manquera pas d’intéresser un large public et manifeste le véritable engagement de l’ensemble des acteurs à poursuivre la mobilisation en faveur de la prévention des discriminations. Le 15.09.2012 lors de l’inauguration de l’exposition « Discriminations, n’ayons pas peur des mots » M. Lamy, ministre délégué de la ville a réitéré l’engagement de l’État dans le combat des discriminations. La DRJSCS veillera à poursuivre les actions de prévention des discriminations, notamment au travers des diagnostics, des formations, et des plans territoriaux de prévention des discriminations, qui sont des dispositifs de l’ACSE. Les changements ne s’opèrent pas un jour; cependant en tant que DRJSCS, je suis attentif à ce que mes services poursuivent leur implication sur ce sujet, en lien avec l’ensemble des partenaires et notamment la CREA, très attentive à cette problématique. « 

Jacques Murat, ancien Directeur régional de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, et délégué territorial adjoint de l’ACSE

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX