ÉGALITÉ ET RESPECT DES DROITS – Sept affiches contre les discriminations et les préjugés

Sept affiches pour une exposition… 

1-préjuger-oct20142-stigmatiser-oct20143-discriminer-oct20144-agresser-oct20145-témoigner-oct20146-respecter-oct20147-égalité-oct2014

« PRÉJUGER », « STIGMATISER », « DISCRIMINER », « AGRESSER », « TÉMOIGNER », « RESPECTER », « ÉGALITÉ » sont le fruit d’un travail collectif. L’équipe de Globules a posé ses ateliers au lycée Val de Seine et au lycée horticole et du paysage d’Évreux. En tout, 37 lycéens et lycéennes éco-délégués de l’enseignement agricole de Haute-Normandie et élèves de l’atelier Sciences Politiques d’un lycée de l’agglomération rouennaise, ont réfléchi, pensé, organisé leurs idées pour imaginer des situations et créer des images qu’ils ont commentées. Cette exposition s’est construite peu à peu. Elles et ils se sont identifiés à des personnages inventés pour cerner les modes de fonctionnement qui vont des préjugés à la discrimination en passant par le mépris, l’irrespect ou le rejet. Autant de comportements que chacun d’entre nous peut avoir ou peut subir, un jour ou l’autre. Les jeunes participants ont imaginé des scénarios. Accompagnés par des professionnels – une photographe et une rédactrice – des photos ont été prises, des slogans ont été proposés. Au final, ce sont dix mots, adossés aux photographies qui se renvoient les uns aux autres. Sept affiches pour une campagne qui est « notre point de vue à la fois simple, précis et universel » comme dit l’une d’entre eux. Les jeunes de l’enseignement agricole expriment ici leur engagement citoyen : « Nous nous mobilisons pour des valeurs qui ont du sens à nos yeux ». Côté Lycée Val de Seine, « nous avons créé ces affiches pour informer, toucher et sensibiliser les autres », parce qu’il faut «lutter contre les tabous » et « faire changer les mentalités » ; parce que « vivre la discrimination peut arriver à tout le monde ». Réaliser ces affiches, pour nous, c’est « parler pour protéger les citoyens », c’est «affirmer qu’il faut donner sa chance à tout le monde » c’est « aller au bout de ses idées » et « agir et aller au-delà de l’indignation ». En souhaitant que ces affiches fassent sur vous l’effet escompté par ces trente sept lycéens, qu’elles vous touchent et vous fassent réagir et surtout agir… individuellement et collectivement, et que ces images parfois « choc » suscitent la discussion, pour que (rêvons !) cessent un jour ces discriminations.

Christine Ternat

 

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX