GLOBULES N°120 SUIS-JE FOU ?

Globules-120ÉDITO

Suis-je fou ? une question que l’on se pose, presque tous, un jour ou l’autre ! une question qui en amène plein d’autres et surtout celle de la normalité : suis-je normal » : est-ce que c’est normal de penser ça ? d’avoir ce genre d’idées  ? D’être comme-ci ? ou comme ça ? de na pas savoir ceci ? ni cela … ? Une question qui suggère l’adéquation avec les règles fixées par notre société, normes qui peuvent rendre la vie douloureuse à ceux qui n’y correspondent pas. Suis-je fou ou suis-je normal ? Un sujet passionnant et complexe sur lequel se sont penchés nos reporters avec beaucoup d’intérêt. un sujet qui ne laisse pas indifférent et qui parfois, bouscule un peu, beaucoup… Dans QUI EST LE FOU ? Priscilla Cuvillier de la Mission Locale de Charleval, questionne Guillaume Laurent, psychiatre au Centre hospitalier du Rouvray pour mieux comprendre ce qu’est la maladie mentale et ce que signifie être fou. Nos reporters du Havre se sont intéressés quant à eux à l’INFLUENCE NÉFASTE DU GROUPE ET FOLIE COLLECTIVE. C’est auprès de Mme Bellangé, psychologue à l’unité Équinoxe de l’hôpital Janet qu’ils sont trouvé des réponses sur le passage à l’acte à plusieurs sur l’influence néfaste ou positive, du groupe et de son leader. Et pour finir, c’est un reportage à plusieurs voix qui nous présente les bienfaits de ART-THERAPIE, inventée pour SUSCITER UN ÉLAN CRÉATIF POUR SE SENTIR MIEUX. Nos reporters des Andelys ont découvert cette pratique auprès d’Emmanuelle Deuff, artiste-plasticienne, Elsa Commergnat, dramathérapeute et comédienne, Coline Avril, danseuse et étudiante en art-thérapie et Katell Bruguera psychologue. Ce numéro de Globules est celui de nos 20 ans.  Il paraît exactement 20 ans après le premier Globules édité en décembre 1994. Pour marquer cet anniversaire, nous consacrons quatre pages à l’expression de jeunes auteurs qui partagent avec nous leurs réflexions sur ce thème. poèmes, acrostiches, témoignages, slogans…. De la folie douce à celle plus douloureuse, les jeunes de l ‘AHAM du Havre, du lycée Les Fontenelles de Louviers, de la Communauté de Communes de l’Andelle et nos fidèles écrivains de la rubrique expression « se lâchent » en folie. À déguster avec plaisir et sans modération !

Delphine Ensenat

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX