globules n°124 Le vélo

 Globules 124Édito

Durant l’été, Globules s’est intéressé de près au vélo, sujet qui colle bien avec cette saison ! Si on associe souvent la pratique du vélo aux beaux jours et au soleil, ce nouveau numéro de Globules est l’occasion de dépasser la simple ballade estivale en allant plus loin. Au delà des aspects liés au sport et à la santé, le vélo permet d’aborder les échanges humains sous un autre angle et soulève les questions de choix de politique locale et d’enjeux environnementaux. Qu’il soit synonyme de passion, de plaisir ou d’inventivité, le vélo a de l’avenir dans nos sociétés si nous lui laissons la place qu’il mérite. Il apporte un nouveau souffle dans les villes. Bien qu’il ait toujours gardé une place particulière dans le cœur des gens, les différents reportages et témoignages collectés dans ce journal montrent une forme de renaissance du vélo dans nos vies quotidiennes et dans nos rues.  C’est le constat que font Emeraude Resse, Eole Ménielle et Ulysse Rocheteau dans le reportage : « LE VÉLO, UNE HISTOIRE DE PASSION« , réalisé auprès de Joseph Brihiez et d’Antoine Dumont, deux adhérents de l’association rouennaise Guidoline. Dans « PRATIQUER LE VÉLO ET ALLER A LA RENCONTRE DU MONDE », les jeunes reporters de la structure de loisirs Cas’Ados des Andelys rencontrent Lionel Groult, grand voyageur et membre de l’association Les Amis du Monde, qui revient pour nous sur toutes les rencontres, découvertes et projets qu’il réalise grâce à des raids à vélo. Quant  à Jean-Luc Saladin, médecin généraliste, il répond aux questions des jeunes de l’association Tiek Arts du Havre dans « LE VÉLO, C’EST LA SANTÉ » et dresse un tableau de tous les bénéfices liés à l’utilisation du vélo dans nos déplacements. Enfin, quatre jeunes reporters du club de Bolbec Nointot BMX abordent la question des choix politiques dans « LE VÉLO, UNE RÉPONSE AU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET A L’ECO- MOBILITÉ » réalisé auprès de Marc-Antoine Tetrel, responsable du service développement durable de la communauté de communes Caux Vallée de Seine. Les progrès réalisés autour du vélo sont souvent le fruit du travail de militants et/ou de passionnés qui se heurtent parfois à des décision politiques surprenantes concernant, par exemple, le partage de la chaussée avec les autres modes de transports. Pour compléter la lecture de Globules, n’hésitez pas à vous plonger dan le supplément gratuit du N°68 (Juin 2015) du magazine Terraeco Bien-être, environnement, portefeuille, LE VÉLO SORT TOUJOURS GAGNANT. Un dossier instructif et passionnant sur les usages et idées à travers le monde.

Delphine Ensenat
PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX