Les rendez-vous de l’AREHN : La transition énérgétique & l’éduc’Tour

RDV-AREHN-web-defEdito

« Les rendez-vous de l’AREHN n°4 »

COP21 oblige, la thématique du colloque 2015 de l’AREHN a été la transition énergétique. Anna, Charlotte, Gauthier, Loïc et Romain, cinq jeunes journalistes du lycée agricole d’Yvetôt ont apporté leur regard et posé leur empreinte. Ils ont investi le sujet et le colloque, interpellant les intervenants dans l’hémicycle et apportant leur posture d’agriculteurs de demain. Pour eux , « c’est intéressant de parler de la transition énergétique et de voir ce qui peut se faire« ; « la place des citoyens a été abordée comme une dimension importante« . Les visites proposées par l’Educ’Tour et les interventions du colloque ont mis « du concret sur les mots« . « Voir certaines réalisations comme la méthanisation, les chaudières à bois ou une ferme bio, c’est »plus », qui montre ce qui existe réellement, tout près de nous« ; « cela aide à comprendre que c’est possible« ; « nous, on a le « regard agricole » parler du bien être du milieu agricole nous intéresse » et « si, un, jour, on devient un responsable, il faut comprendre les choses« . Nos journalistes pensent que l’on doit communiquer plus sur ce qui se fait parce que « dans l’hémicycle, on a vu des gens concernés, mais c’est encore une minorité« . Participer à la rédaction d’un journal permet de « découvrir et de voir comment fonctionne le monde du journalisme« ; « quand on écrit un article, on comprends plus vite que dans un cours« ; enfin, « on a été bien accueillis, les personnes interviewées comprenaient pourquoi on était là« ; « le contact a été important et,sans le journal, on n’aurait pas fait ces rencontres, on n’aurait pas été crédibles !« . S’ils ont souhaité réaliser ce journal, c’est que « participer est une chance pour nous d’être informés et sensibilisés« ; « cela permet de voir les choses autrement; de montrer ce qu’il est possible de faire, alors qu’aujourd’hui on est pessimiste« . En conclusion, « souvent, on voit la vie en noir et on ne retient que le négatif« ; « ce serait intéressant de communiquer dans les lycées et de s’adresser à ceux qui ne connaissent pas le sujet« , parce qu »il faut dire à tout le monde que des solutions existent ! » Très bonne lecture

Christine Ternat

Edith Ulrich, enseignante en biologie « (…) remercie les élèves de leur implication. J’ai appris en même temps qu’eux« .

COP21 – L’accord de Paris 1er accord universel sur le climat, est une avancée.. Mais restons tous mobilisées et agissons pour le stabiliser au plus vite !

Anne-Sophie de Besses, AREHN

A découvrir l’Educ’Tour
 « Bonne pratiques, Educ’Tour du 13 octobre 2015 »
PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX