globules n° 128 Se réfugier

Globules 128ÉDITO

Chercher un asile, un « lieu inviolable » (du latin asylum), se réfugier, c’est se mettre à l’abri d’un danger. La situation des personnes cherchant refuge en Europe est un sujet délicat et complexe, qui ne laisse pas insensible, qui divise ou révolte… Quand certains s’indignent du « marchandage de réfugiés » avec la Turquie, de la confiscation d’une partie de leurs biens au Danemark, en Suisse, en Allemagne, d’autres se sentent envahis et s’impatientent de voir « ces étrangers » repartir chez eux. Quand certains dénoncent le démantèlement du camp de Calais et assistent impuissants à l’apparition d’autres camps le long des côtes de la Manche à Dieppe, Ouistreham, Cherbourg, d’autres réclament plus de contrôles ou la fermeture des frontières. Les réfugiés, un sujet très médiatisé mais dont seules certaines images sont relayées : les camps de misère, le nombre de migrants, les débordements….. Que penser ? Comment ne pas se sentir dépassé par cette situation ? Comment savoir quoi faire ? Comment ne pas avoir peur ?  Peut-être faut-il commencer par comprendre ce que signifie réellement « être réfugié », « être demandeur d’asile », savoir pourquoi tant de personnes, hommes, femmes, enfants… se lancent dans un tel voyage. C’est auprès des acteurs de terrain, auprès de ceux dont le travail quotidien consiste à agir avec ces populations à la recherche de refuges que nous sommes allés chercher des réponses. Un grand merci aux personnes interviewées qui nous offert un peu de leur temps précieux et qui doivent gérer des situations d’urgence… Les reporters du collège Jacques Brel de Cléon ont rencontré Sylvie Vasseur, psychologue clinicienne, qui nous explique l’universalité de la recherche d’un refuge. SE RÉFUGIER, UNE RECHERCHE DE PROTECTION INHÉRENTE À L’HOMME, car tous, nous éprouvons, le besoin de nous sentir à l’abri. ÊTRE RÉFUGIÉ,  UNE PROTECTION INTERNATIONALE RECONNUE est un reportage réalisé par quatre reporters de la structure Cas’ados des Andelys auprès de Yamina Ben Messaoud, juriste et documentaliste au Carrefour des Solidarités à Rouen. Il nous permet de comprendre le parcours « institutionnel », les règles et les mécanismes mis en place pour organiser l’accueil des demandeurs d’asile en France et en Europe, ainsi que les enjeux qui en découlent… Pour finir, les reporters du collège Rousseau de Darnétal se sont sentis concernés par la problématique des mineurs isolés et du sort qui les attend. MINEURS ISOLÉS ÉTRANGERS, RÉPONDRE À UNE DÉTRESSE, est un reportage réalisé auprès de Anne-Sophie Marie, coordinatrice régionale de Médecins du Monde, Adeline Tréhudic, coordinatrice du programme Mineurs Isolés Étrangers à Caen et Pascal Lissot, psychologue. Malgré une volonté d’organisation des pays européens, l’accueil des personnes en recherche de refuge est loin d’être solutionné. Animées par « l’énergie du désespoir », ces personnes ont bravé tant d’obstacles que, pour elles, le retour est inconcevable. N’oublions pas que le droit d’asile est inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne.

Delphine Ensenat

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX