Globules n°132 - L'école

L’école, tout le monde connait ! Que nous y fassions un passage éclair ou que nous y restions des années et des années, nous sommes tous passés par la case « école » dans notre vie. Il nous en reste de bons ou mauvais souvenirs, parmi de très nombreuses choses ! Chez certains d’entre nous, c’est l’image des « tout-petits » qui arrivent à l’école en courant, heureux de retrouver leur instit et copains. Le souvenir des jeux dans la cour, des sorties scolaires, des découvertes et des expériences que l’on ne fait pas ailleurs. C’est tout de même incroyable tout ce qu’on apprend à l’école ! Pour d’autres, au contraire, c’est le souvenir d’un ennui et d’un désintérêt qui progressivement se sont transformés en véritable rejet, voire phobie, quand l’école devient synonyme de mal-être. L’école est un sujet bien trop vaste pour en faire le tour en quelques pages. A son habitude, Globules tente d’apporter un regard positif sur ce sujet qui fait souvent l’objet de critiques ou de débat dans les sphères politique ou professionnelles.

Nous avons choisi de revenir sur les fondamentaux de l’école, sur sa raison d’être. Pourquoi l’instruction est-elle obligatoire et utile à tous ? Pourquoi avons-nous besoin d’aller à l’école ? Claire Angot, Manon Touze, Roselyne Morel, Morgane Denys, Faouzi El Ajjaji, Kevin Gueye, Sara Santos Da Silva, de l’espace Condorcet de Gaillon, ont interviewé Stéphanie Rousselin, enseignante à l’école élémentaire Louise Michel de Val de Reuil. L’ÉCOLE, DES BAGAGES POUR UNE VIE FUTURE, un reportage pour se rappeler, si besoin est, les fondamentaux et la richesse qui font de l’école un chemin indispensable dans la construction d’un individu pour vivre heureux en société.
Le temps d’un reportage, les lycéens du Havre se sont penchés quant à eux, sur la réalité du décrochage scolaire et la problématique de l’école vécue comme une épreuve quotidienne. Auprès d’Hélène Taberlet et de Jean-Luc Delatre, enseignants impliqués dans un dispositif visant à « raccrocher » les décrocheurs, nous observons le DÉCROCHAGE SCOLAIRE comme UN MOMENT DE VIE INCONFORTABLE MAIS NON DÉFINITIF. Le troisième volet de ce dossier porte sur l’école comme espace des possibles au travers de l’expérience que Magyd Cherfi, écrivain et chanteur du groupe Zebda, retrace dans son livre Ma part de Gaulois. Il s’est prêté au jeu de l’interview par visio-conférence pour répondre aux questions de Loubna Balil, Nizar Bougraine, Mohammed Diop, Akram Mounadi, Omar Ndiaye, Chalita Phoophon, Delakshan Sinnaturai, collégiens de Cléon, Elbeuf et Saint-Pierre-Lès-Elbeuf pour le reportage L’ENVIE D’APPRENDRE VIENT DES SENTIMENTS.
Il est toujours bon de se rappeler que dans ce certains coins du Monde, des enfants parcourent des kilomètres ou risquent leur vie pour pouvoir s’asseoir sur les bancs de l’école et s’offrir un avenir. Se préparer au futur, c’est le thème développé dans Une Idée Folle, film documentaire de Judith Grumbach qui présente le travail des enseignants de neuf établissements scolaires préparant leurs élèves à transformer positivement la société qui les entoure.

Delphine Ensenat

À découvrir aussi...

Le Teenager

ÉDITO La célébrité est le thème proposé par les jeunes reporters de ce premier numéro de Teenager. Inscrits dans le…
PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX