Citoyen du monde 2018

Informer et transmettre. Vingt-cinq ans déjà que le Prix Bayeux Calvados-Normandie met en lumière le rôle indispensable des correspondants de guerre à travers le monde. Et leur place un peu à part dans l’univers très vaste du journalisme. C’est dans ce souci de transmission que la jeunesse normande trouve tout naturellement sa place parmi les différentes actions du Prix.
Invités à visionner des documentaires et à voter pour le plus marquant, à interviewer des reporters de guerre, à se documenter sur des zones de conflits, des élèves de six lycées normands ont également endossé le rôle de journaliste pour la réalisation du journal Citoyen du Monde. Pour eux, c’est « une plongée au cœur de pays en guerre », une confrontation à une « réalité des faits qui nous remet à notre place », une expérience difficile et parfois inconfortable mais qui leur semble pourtant nécessaire » pour comprendre le monde et agir en citoyen ».
Aidés de leurs enseignants, ils donnent ici à lire des articles qui leur permettent de « partager leur expérience » avec le plus grand nombre.
Une expérience marquante qui les suit souvent bien après la fin de cet événement où le temps est donné à la réflexion, à l’échange et à la découverte. Ils appréhendent une réalité complexe, où les faits se heurtent aux discours des dominants. Cette réalité pour laquelle « certains n’hésitent pas à risquer leur vie » et que le reporter de guerre tente de mettre en lumière, avec ses textes ou ses images.

L’ensemble des lycéens rédacteurs

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX