Edito

Entre les #metoo, #balancetonporc et dénonciations médiatisées pour harcèlement ou viol, certaines personnes se disent « arrivées à saturation de ces histoires de femmes » et espèrent que « ça va passer ». Et oui ! Une porte s’est ouverte, et visiblement, nous sommes suffisamment nombreux et nombreuses à ne pas avoir envie de la refermer. Les médias lèvent progressivement les tabous qui entourent les femmes et Globules y ajoute son grain de sel avec ce numéro consacré aux « Femmes sous silence ». Parler des sujets que nous taisons habituellement dans notre maison, à notre travail, dans l’espace public. Règles, sexualité féminine, violences conjugales et place des femmes dans la société… 

Solène, Emeraude, Margot, Farid, Zoé et Rosemitha se sont plongés dans ce sujet avec énergie et 
ont réalisé les trois dossiers de ce numéro. Ils ont rencontré Elise Lemercier, maîtresse de conférence en sociologie, pour comprendre l’universalité de ces tabous. DES INTERDITS POUR QUE CHACUN RESTE À SA PLACE, un reportage dans lequel on parle de Françoise Héritier, de genre et du rôle imposé aux hommes et aux femmes dans nos sociétés. Le rencontre avec Brigitte Allix, conseillère conjugale au Planning Familial de Rouen, est consacrée aux tabous autour du corps féminin. APPRENDRE À MIEUX CONNAITRE NOTRE CORPS, un reportage pour en finir avec la méconnaissance de l’anatomie féminine. Enfin, nous ne pouvions pas passer à côté du thème des violences sexistes. C’est avec Fatima Goual, coordonnatrice au Centre d’Information du Droit des Femmes et des Familles de Seine-Maritime que l’on parle de consentement, de harcèlement et de violences conjugales dans CONTRE LES VIOLENCES SEXISTES, APPRENDRE L’ÉGALITÉ ! 

Les « choses » bougent, les mentalités changent, les sociétés évoluent… Simone Veil prend place au Panthéon des grands hommes et des grandes femmes ! L’ensemble de sa carrière, de sa vie et de ses convictions est ainsi salué. Elle est un des symboles forts de l’avancée du droit des femmes et de la levée du tabou sur l’avortement ! Plus d’égalité, plus de paroles, c’est bon pour tous ! Pour les femmes et pour les hommes ! 

Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Delphine Ensenat

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX