Charte de Globules

FINALITÉS & VALEURS DE GLOBULES

«Co-produire» des éditions (journaux, livres ouvrages divers…) avec des publics de tous horizons, plus particulièrement des jeunes de 14 à 25 ans, en apportant une méthodologie participative qui respecte la parole et la place des personnes et des groupes.

Favoriser et soutenir l’émergence de l’expression de tous dans l’objectif que celle-ci soit valorisée, éditée, diffusée afin d’être colportée et confrontée à des lecteurs potentiels.

Travailler à la production d’une information fiable et accessible à tous, vecteur d’éducation et de prévention.

Valoriser et développer un fonctionnement participatif & coopératif : mettre en oeuvre une méthode et des partenariats qui placent les personnes au cœur des projets, leur apportant des outils afin qu’ils puissent créer des articles, journaux, livres ou autres ouvrages, en valorisant leurs points de vue et en leur donnant l’opportunité de les confronter à ceux d’experts.

Replacer la citoyenneté au cœur de l’action, avec la conviction que l’intelligence collective est un socle indispensable au développement de valeurs citoyennes, telles que chacun puisse prendre part au débat de la cité.

Se référer aux valeurs de « santé globale »*, valeurs fondées sur l’idée holistique de la promotion d’une santé intégrant tous les facteurs d’évolution des personnes vers un mieux-être physique et psychique mais aussi environnemental, économique et social… dans une démarche intégrant tous les aspects du développement durable**.

Respecter, dans ses éditions, des points de vue non-discriminants d’ouverture et de valorisation de la diversité et de la complexité, qui sont les témoins de la richesse de nos sociétés humaines.

S’engager dans la mise en œuvre et le développement d’un management interne  fondé sur la participation, l’intéressement aux décisions et le respect des personnes salariées (management coopératif).

* La notion de santé, définie par l’OMS, 1946 :« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » (constitution a été adoptée par la Conférence internationale de la Santé, signée par les représentants de 61 États le 22 juillet 1946 et est entrée en vigueur le 7 avril 1948) – http://www.who.int/governance/eb/who_constitution_fr.pdf

** La notion de développement durable, définie par le rapport Brundtland  en 1987 et reprise au sommet de Rio en 1992 : «Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs». http://www.vedura.fr/developpement-durable/cadre/rapport-brundtland –

 Mise à jour en mai 2014